Articles

Assemblée Générale 2016/2017 : Rapport Moral de la Présidente

Rapport moral 2016



L’année 2016 a été marquée par des avancées notables sur plusieurs points.

Dans un premier temps, nous retiendrons la révision de notre projet associatif. Construit il y a 5 ans en concertation avec les salariés, nous devions, conformément à la législation envisager son évaluation et corrélativement procéder aux réajustements nécessaires. Pour ce faire, trois groupes de travail constitués chacun d’un administrateur et de salariés volontaires ont travaillé entre la fin de l’année 2015 et le début de l’année 2016. Ceci nous a permis d’aboutir à la présentation du projet associatif 2016/2021 qui, pour rappel, s’articule autour de trois grands axes :

- Axe transversal et partenarial

- Axe éducatif

- Axe institutionnel

Ce document qui énonce nos valeurs et nos finalités, constitue le texte de référence de chacun de nos projets donnant à voir les bases de l’engagement de chacun des acteurs de l’AEF93/94. Reste à chacun de nous, de la place qu’il occupe, à veiller à son respect.

Dans un deuxième temps, cette année à vue la mise en place concrète du projet ADOPHE et ce, dès le mois d’avril 2016. Le recrutement du chef de service, en collaboration avec la directrice du 93, a permis de constituer  l’équipe, de rechercher des locaux et d’accueillir les premières familles dès le mois de mai. Au 31 décembre 2016, le service avait presque atteint son objectif en terme quantitatif. Ce nouveau mode de prise en charge des situations  a nécessité une rapide adaptation pour l’équipe et des démarches répétées auprès des partenaires que sont les juges des enfants et les services de l’ASE.

Dans un troisième temps, l’évaluation externe concernant le service AEMO a pu se dérouler au cours du premier semestre. Les salariés ont accueillis de manière constructive les consultants qui ont aussi pu rencontrer des adolescents et des familles. Le rapport final souligne le fait que le service AEMO de l’AEF 93/94 déploie des moyens pertinents et une dynamique d’évolution permanente au service des adolescents et de leur famille. Les consultants ont aussi mis en évidence les pôles de progrès auxquels l’équipe doit s’atteler au cours de l’année 2017.

Le foyer éducatif Pasteur, le service appartement et la MECS ont poursuivi leur activité dans un contexte de réorganisation consécutif à la mise en place du service ADOPHE. Soulignons le sérieux des équipes qui, dans un contexte de changement parfois délicat, ont pu accompagner les jeunes et les enfants qui nous sont confiés. L’année 2017 apportera  encore quelques transformations et nous avons conscience qu’il nous faut accompagner les salariées avec attention.

Parallèlement, les trois équipes de prévention spécialisée ont pu confirmer leur ancrage territorial  dans chacune des  communes sur lesquelles elles interviennent. Les relations avec les collèges ont été renforcées et l’accueil d’un médiateur social en milieu scolaire dans l’équipe d’Arcueil renforce notre partenariat avec cette commune. Outre la participation des équipes accompagnant des jeunes dans des activités sur les territoires, il nous paraît important de souligner que l’année 2016 a vu un développement notable du nombre de chantiers assurés par les jeunes. La réfection des locaux d’Arcueil par les jeunes a permis de mettre en œuvre l’un de nos objectifs, à savoir l’organisation d’une journée porte ouverte au mois de juin. Notons que le département du 94 a engagé un travail de réflexion avec les associations de prévention spécialisée dans le but de mettre en place un logiciel de recueil de données sur ce mode d’intervention auprès des jeunes. Une charte définissant les responsabilités du département et des associations devrait être signée dans le courant de l’année 2017.

Le départ à la retraite de la directrice du 93, prévu pour la fin 2016, a conduit le conseil d’administration à engager une réflexion sur la gouvernance de notre association dès le début de l’année. Nous avons aussi dû prendre en compte, dans cette réflexion, le départ prévu pour mi 2018 du directeur du 94. Lors de sa séance du 14 avril 2016, le conseil d’administration a pris la décision de recruter un directeur en charge de la vie associative et responsable des établissements et services du 93. Le conseil d’administration a bien conscience que ces changements, après une longue période de stabilité de l’organisation de l’association, ont été générateurs d’inquiétude. Néanmoins, nous savons que nous devons rester vigilants et non seulement réussir notre adaptation aux changements internes mais aussi devancer les changements impulsés par nos financeurs via les schémas départementaux de protection de l’enfance.

Précisons pour finir que, conformément à notre projet associatif, nous sommes restés présents et actifs dans l’action menée par IDEE 93, l’ANEF 75 et la Fédération ANEF par la présence, dans les différents conseils d’administrations, de nos directeurs et de nos administrateurs.

Ces différents constats nous permettent de souligner la vitalité de notre association et sa volonté  de rester en phase avec notre environnement dans le respect des obligations qui nous sont faites par la loi. Le conseil d’administration tient à remercier chacun des salariés de l’investissement dont ils font preuve.